P'tit Louis

 « La conscience de la mort nous incite à vivre davantage » Paul Coehlo          

Cher P’tit Louis,  

A ta façon et comme tu as vécu, tu as sauté dans l’inconnu pour explorer un autre monde, nous laissant orphelin de l’aventurier que tu étais, nous rappelant brutalement à l’évidence que nous sommes suspendus à un fil (pour toi à une corde) et qu’il faut profiter de chaque seconde, de chaque minute ici-bas.  

Cher P’tit Louis, qu’il est difficile de réaliser que nous n’allons plus te voir, que nous n’aurons plus la chance de bénéficier de ton énergie exceptionnelle, de découvrir tes merveilleuses images et récits de voyage et surtout que tu ne seras plus là pour nous concocter de nuit, dès les premiers flocons, les plus belles pistes de ski de fond de la planète.  

La mort fait partie de la vie, certes, mais lorsqu’un être cher disparaît, c’est toujours un choc, une remise en question, une meilleure prise de conscience de la vie pour ceux qui restent. Et je pense, qu’en voyant ton riche parcours d’aventurier, la mort ne te faisait pas peur, bien au contraire. Tu as su donner un sens à ta vie en explorant le monde, tant au travers de ton objectif qu’en expérimentant ton corps dans mille et une activités.  

Voilà la leçon que nous avons envie de retirer de ton riche passage sur cette terre. Merci de nous avoir partagé, voire initié à tes diverses passions. Merci de nous avoir prouvé qu’il faut savoir repousser ses limites et sortir de sa zone de confort en explorant toujours de nouveaux chemins pour évoluer et découvrir qui l’on est vraiment.   Repose en paix, cher P’tit Louis ! Nous garderons un souvenir inoubliable de l’homme charismatique, curieux, drôle, fascinant et passionné que tu étais .    

Patricia Gacond  

Le Panathlon Club des Montagnes Neuchâteloises s’associe pour présenter à son amie, ses enfants et proches, nos sincères condoléances et notre profonde amitié.
Avril 2020


Merci Erwin

Merci pour tout ce que tu nous as donné pendant ces 10 années passées avec toi lors de quasi toutes nos séances mensuelles. C’est en effet en 2009 que tu nous as rejoins pour représenter le badminton. Tu as été un membre pas seulement très régulier et assidu à toutes nos séances, mais tu avais toujours un intérêt pour les conférenciers, pour les clubs que nous visitions et pour toutes et tous tes amis/es du panathlon.

Et bien sûr, tu as toujours naturellement répondu favorablement quand nous avions besoin d’aide, que ce soit au comité comme secrétaire, comme aide lors des manifestations que nous organisions (course de biaufond, journée des enfants en surpoids notamment. Tu as été également un des piliers de la 1ère journée des family games en 2018. Tu t’es impliqué à fond dans cette journée car comme dans tout ce que tu faisais, il fallait que ce soit parfait. On se souviendra encore longtemps des kilomètres que tu as parcourus, ou plutôt courus, lors de ce fameux 10 septembre 2018.


Et bien sûr comme sportif accompli, tu as participé à la descente en vélo depuis la frontière franco-espagnole avec tes amis Jean-Claude et Jean-Claude, et Pierre, pour aller rendre visite à Rafael à Mazarron.

Tu es donc venu au panathlon par le biais du badminton, sport que tu as pratiqué quasiment pendant 50 ans avec beaucoup de succès aux quatre coins de la Suisse, que ce soit sur ou autour des courts. Ta modestie nous intime de ne pas relater tous tes exploits et tes innombrables médailles aux Championnats Suisses Seniors. Au sein du BCC, tu as aussi été un membre dirigeant fidèle et actif, avec des fonctions diverses telles que président, entraîneur, chef de presse, arbitre et bien sûr aussi toujours prêt pour aider le club, les nombreuses manifestations qui ont été mises sur pied au fils de ces toutes ces années. Aider, toujours aider, encore aider…  avec toute tes compétences, ta compréhension des gens, ta sensibilité, ta joie communicative, ta gentillesse au sens le plus profond du mot.

Nous toutes et tous avons vraiment eu le privilège de te connaître, de te côtoyer malheureusement pas assez longtemps. Tes qualités humaines nous manqueront et les prochaines séances du club ne seront plus comme avant.

Le Panathlon Club des Montagnes Neuchâteloises s’associe pour présenter à son épouse Anita, ses enfants et proches, Emmanuelle, Yoann, Malou et Alain, nos sincères condoléances et notre profonde amitié.
Décembre 2018